Trail de Fontaine de Vaucluse vu par Ahmed

Au départ de la course la température ne dépasse pas les 4 degrés , autant dire que l’échauffement ne s’est pas fait attendre ! 

Nous sommes tous prêts à en découdre , le stress monte un peu…. il faut dire que c’est mon premier vrai trail ! 

3.2.1 C’EST PARTI ! On attaque de suite sur une côte  assez raide, le mur comme certains diraient . Le mot d’ordre, ne pas partir trop vite (n’est-ce pas Lionel!!!) , je prends également le même pari que mon aîné, j’accélère, emporté par l’excitation . Le cardio monte, les cuisses commencent à chauffer, mais c’est un pari gagnant , j’arrive à bien me placer au 1er sommet .

Arrive la descente, c’est le moment de souffler un peu . La fatigue démunie rapidement , c’est technique et rapide, cela demande d’être vigilant sur ses appuis,  j’accélère ,  un pur régal !

Fin de la réjouissance, il faut à nouveau grimper , pas de doute c’est bien du trail !

Cette fois la côte est beaucoup plus longue , alternance de courtes descentes et de faux plats , le changement de rythme nécessite de relancer constamment et par moment de marcher sur quelques dizaines de mètres pour ne pas se « cramer » . Il faut gérer la fatigue , mais on ne s’endort pas non plus,  on récupère quelques secondes  et on repart aussitôt, on est pas au club rando !!! 

Je m’accroche , c’est le moment ou le mental rentre en jeux , et ça paye j’en enrhume des marcheurs et ce sur plusieurs kilomètres !

 

Puis c’est la délivrance , quasiment  10 bornes de descente, ça va vite mais avec l’accumulation des kilomètres  je constate que les appuis sont moins précis , j’en garde un peu sous le pied même si c’est frustrant de voir débouler quelques fusées de temps à autres . On distingue vraiment les deux profils de traileur : le grimpeur et le descendeur !

J’arrive ensuite sur une partie plate et très roulante , le passage du viaduc et le moment d’admirer un peu le paysage , très sympa ! 

On enchaine de longues lignes droites plus monotones . J’en profite pour dérouler un peu et gagner quelques secondes .

Enfin la dernière montée courte mais épuisante , un enchaînement de côtes et faux plats , il faut relancer à nouveau , la fatigue se fait vraiment sentir  , c’est alors que j’arrive sur la dernière descente très cassante ! Je croise des signaleurs , Allez !!! Encore 500 m , 200 m,  j’accélère pour finir quasiment au sprint ! 

Je finis 36ème en 2h17 minutes fatigué mais content de ma course ! 

Cyril termine juste après moi en 2h30 , puis vient le tour de Michel et Hervé en 2h50 et 2h57 ! Régis également tout proche 3h01 et Lionel peu après qui n’a rien lâché !

Et après l’effort le réconfort autour d’une bonne paella! Voila ce qui s’appelle passer une belle journée,satisfaction garantie !!! 

Ahmed

Vous aimez? partagez-le!

Laisser un commentaire